06 19 34 39 26
Atlantique - Vendée

Rémunération


Le Réseau du Changement et de la Transformation
pour l’Épanouissement de Chacun  dans le Respect de l’individualité

 

Entrepreneur en tant que Conseiller Immobilier Indépendant :
Devenir son propre patron
Travailler de chez soi sans jamais être seul
Réussir sa reconversion
S’épanouir

Vous serez suivi, formé et accompagné tout au long de votre parcours directement par le fondateur du Réseau SPITI.
 

RÉMUNÉRATION

De 75% à 95% de commissions sans palier de CA et payées en 48 heures maximum.
 
ANIMATION COMMERCIALE

ANIMATION KDO PACK OFFERT :
Sur les ventes, sur le CA, sur les actes authentiques chez le notaire avec mandat exclu
ANIMATION KDO RECRUTEMENT OFFERT :
Cooptation et parrainage lors de l’intégration, à la première et deuxième vente du filleul
ANIMATION ÉVOLUTION DE CARRIÈRE :
Possibilité de devenir manager de son secteur
 
COMMENT CHOISIR VOTRE STATUT ?

Régime

Auto-entrepreneur

TNS en EIRL

Portage salarial

Charges

22%

47%

57%

Plafond du CA

72 500 €

Aucun

Aucun

Pour un CA de …

72 500 €

72 500 €
Si 110 000 €

72 500 €

… alors
Rémunération
Mensuelle environ de :

4 712 €

3 202 €
4 858 €

2 598 €


 
LES AIDES A LA CRÉTION D’EMPLOI

Il existe différents dispositifs pour l’aide à la création d’entreprise sur le marché de l'immobilier, mais lequel est fait pour vous ?
Il est souvent difficile de s’y retrouver surtout quand ces aides se cachent derrière des sigles presque identiques.
 
Aide à la Création ou à la Reprise d'une Entreprise => ACRE
Vous êtes demandeur d’emploi.
Le dispositif numéro 1 ouvert à la quasi-totalité des entrepreneurs.
Quelle exonération ? Auparavant réservé aux demandeurs d’emploi, depuis la réforme de 2019 l’ACRE est aujourd’hui accessible à tous les créateurs (sauf si vous avez déjà bénéficié de l’ACCRE au cours des 3 dernières années).   
Cette aide est tout simplement une exonération partielle des charges sociales, une façon de vous lancer en étant plus léger.
L’exonération porte sur certaines cotisations comme l’assurance maladie, maternité, invalidité, décès, aux prestations familiales et à l’assurance
vieillesse de base.
L’exonération de charges sociales est totale, partielle ou nulle en fonction du montant de vos revenus d’entrepreneur.
Elle sera totale si vos revenus sont inférieurs à 30 393 €, partielle si vos revenus sont compris entre 30 393 € et 40 524 € et nulle si vos revenus
sont supérieurs à 40 524 €.
La durée de l’exonération est de 12 mois. Toutefois, l’exonération peut être de 3 ans pour une microentreprise.   
Aujourd’hui, il n’y a plus aucune démarche à effectuer, le dispositif se met en place dès la création de votre entreprise.
 
Allocation de Retour à l’Emploi => ARE 
Vous êtes demandeur d’emploi.
En plus de l’ACRE, vous pouvez bénéficier d’autres aides spécifiques.
Elles sont au nombre de 2 mais attention elles ne sont pas cumulables. A vous de définir ce qui vous correspond le mieux et n’hésitez pas à vous
rapprocher de votre conseiller pôle emploi pour une étude de cas précise.
L’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi) : le maintien de vos allocations
Vous créez votre entreprise alors que vous bénéficiez des allocations de pôle emploi. Pour faciliter vos débuts d’entrepreneur, pôle emploi vous
permet le maintien de vos allocations si votre rémunération est nulle, voire faible en tant que dirigeant d’entreprise.
Une façon de vous lancer en
étant plus serein financièrement. 
Chômeur et créateur, ce n’est plus incompatible.
 
Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise => ARCE
Vous êtes demandeur d’emploi.
En plus de l’ACRE, vous pouvez bénéficier d’autres aides spécifiques.
Elles sont au nombre de 2 mais attention elles ne sont pas cumulables. A vous de définir ce qui vous correspond le mieux et n’hésitez pas à vous
rapprocher de votre conseiller pôle emploi pour une étude de cas précise.   
L’ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise) : le versement d’une partie de vos allocations chômage = un capital pour débuter. 
Lors de la création de votre activité vous pouvez décider de recevoir le versement de vos allocations chômage sous la forme d’un capital.
Vous recevez 45 % du reliquat des droits qu’il vous reste à percevoir. Ils sont versés en 2 fois : une moitié au début de votre activité et l’autre moitié
6 mois après la création de votre entreprise.  
En cas de cessation d’activité de l’entreprise, vous retrouvez vos droits aux allocations chômage. Des droits évidemment diminués du montant de
l’ARCE que vous aurez perçu.
Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise => NACRE
Vous êtes demandeur d’emploi.

Le dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise) : une aide de votre région
Le dispositif NACRE vous propose d’être accompagné pendant 3 ans dans votre projet de création d’entreprise. Il apporte une aide au montage
du projet, à la structuration financière (via l’obtention d’un prêt à taux zéro notamment) et au démarrage de l’activité.   
L’aide NACRE est dispensée par un organisme d’accompagnement conventionné par l’Etat (comme un organisme d’aide à la création,
une association, une CCI, un expert-comptable etc.) 
Ce dispositif dépendant de chaque région, l’organisme compétent n’est donc pas le même selon les régions.
Pour trouver le bon organisme accompagnateur, mettez-vous directement en relation avec les services de votre région.